Pourquoi et COMMENT éviter les produits qui contiennent du mica et des colorants fabriqués avec des micas ?

Les micas sont de source minérale et sont naturellement brillants.

Il existe de nombreux types de micas et on en trouve partout dans le monde. Cependant, au fil des ans, l'industrie cosmétique a privilégié le mica Indien en raison de sa qualité. Il est utilisé dans de nombreuses industries, depuis les peintures automobiles, les encres, les paillettes comestibles, jusqu'aux cosmétiques. On peut en acheter dans toutes les boutiques de DIY.

En effet, on les retrouvent souvent dans les savons, le maquillage et dans plusieurs cosmétiques de grandes chaines tout comme à la petite savonnerie artisanale Québecoise près de chez vous.

Savon avec micas

 

Pourquoi nous avons choisi depuis nos débuts de ne pas les utiliser ?

Parce que cette production se fait au dépend d'enfants, dans des conditions d'exploitation atroces, non éthique et dangereuses pour leur vie.

Pour ceux qui ont déjà eu l’occasion de discuter en personne avec moi concernant ce qui motive nos choix et nos valeurs d'entreprise, je vous ai probablement décri les conditions des enfants derrière la production des micas et des colorants naturels avec micas: sous-payés, souvent pieds nus, sans aucune protection. Certains commencent dès l'âge de 4-5 ans. Pas le choix, pour manger, ils gagnent 0.50$/jour. Ils travaillent tous les jours, pour manger tous les jours. Certains se font blesser, se font détruire les poumons par les poussières et entre 10 et 20 ENFANTS MEURT CHAQUE MOIS écrasés sous les décombres ou suite à des blessures graves!

Maintenant aucune entreprise productrice de mica cosmétique naturel ne certifie que leur mica est produit sans l'exploitation d'enfants. Il y a quelques années, une seule le certifiait, mais depuis le changement de propriétaires, ils ''ne sont plus en mesure de le garantir'' (...)

D’autant plus que ces micas naturels contiennent parfois des taux assez élevés de métaux lourds, c'est pourquoi qu'au jardin de Julie nous n'avons jamais utilisé de mica naturel, et n'en utiliserons pas tant que la situation persiste. C'est notre priorité que de faire des produits pour prendre soin des uns sans en meurtrir d'autres à l'autre bout de la planète.


Pour nous, ce sera toujours NON, aux petits brillants 'naturels' fabriqués avec des micas sur les bombes de bain, le maquillage étincelant et les 'petites touches dorées' sur nos savons. Parce qu'à quoi bon un produit 'naturel' ou 'vegan' qui brille empreint d'exploitation et de morts d’enfants ♥ ? À chaque fois que j'y pense, mon cœur chavire.


C'est plate, parce que le sujet est souvent 'tabou' entre créateurs de cosmétiques tout comme chez la clientèle. Au fil des discussions, il m'est arrivé de lire ou d'entendre: ''ben là où on s'arrête ? L'exploitation des singes cueilleurs pour certaines marques d'huile de coco, le compostage, les OGM, le recyclage, le zéro déchet, le véganisme, le bio, la cruauté animale, les avocats, les amandes,  le déclin des abeilles, les gaz à effet de serre, l'huile de palme, la pollution plastique...''. Voilà comment énumérer un paquet de trucs semi-liés entre eux afin de minimiser le problème et de brouiller la discussion, comme pour enterrer les faits pour se remettre rapidement la tête dans le sable (ou dans les brillants). Come on. C'est un tantinet fâchant. Oui tout ce que nous consommons a un impact. On s'arrête où on veut. Sauf que des enfants, c'est des enfants! Des petits humains. Ça devrait être pas mal au top de nos priorités urgentes non ?

On a dit aussi: ''oui mais si on diminue la consommation de micas, ces enfants n'auront plus de travail et de quoi manger.'' C'est une peu la pensée magique ''déculpabilisante'' pour entretenir tous les états d'exploitation humaine de nos sociétés. La situation n'est pas simple certes et les premiers pas vers presque tous changements de la sorte ne sont jamais sans relents. Sauf que: souffrir/mourir le ventre plein pour des générations à venir ou avoir le ventre vide un moment pour enclencher un changement pour un monde meilleur ? Regardez jusqu'à la fin de la vidéo, il y a plein d'espoir! 


Nous pouvons tous et chacun faire quelque chose et conscientiser notre entourage à faire des choix éthiques en terme de consommation de produits cosmétiques, de maquillage et de produits de savonnerie: Ça brille ? Est-ce que c'est inscrit 'mica' dans la liste des ingrédients ? Si oui, est-ce que je pourrais trouver un produit qui répondrait à ce même besoin et qui serait sans mica ? Souvent, la réponse est oui. Un savon, une bombe de bain sera autant 'lavant(e)', 'relaxant(e)' et 'hydratant(e)' sans mica. C'est beau les brillants c'est vrai, mais ça n'apporte rien de plus en terme de propriétés au produit et derrière, au fond des choses, ce n’est PAS BEAU du tout.

Pour ce qui est des fards à paupières/joues et des cosmétiques iridescents, on ne s'en sort généralement pas. Le mica c'est ce qui fait briller. C'est la poudre brillante des enfants Indiens. Il faut le savoir. Il faut en parler. Plus on en prendra conscience, plus l’industrie cosmétique cherchera à nous proposer des solutions alternatives éthiques.

Les accros des brillants pourraient alors être tentés de se retourner vers les brillants synthétiques à base de plastique, sauf que, avec les problèmes causés par la pollution des microbilles plastiques dans nos océans, il faut plutôt songer à une vraie solution: une solution biodégradable ET éthique. La compagnie ''BioglittersTM'' l'a fait. Ils ont développé des brillants pour cosmétiques et pour le bricolage et leurs produits sont formulés sans mica naturel. Leur produit Bioglitter® PURE est biodégradable et certifié 100% plastic-free. Quelques détaillants Canadiens redistribuent d'ailleurs leur produit. Une solution responsable pour laisser librement aller l'instinct de licorne en vous!


Ici un billet par Radio Canada ainsi qu'un reportage vidéo de Refinery29 qui pose un regard de l'intérieur. Directement en Inde, dans les mines, avec les enfants. ''Ce reportage a révélé au grand jour les conditions horribles dans lesquelles le mica est extrait. La journaliste Lexy Lebsack et son équipe ont voyagé jusque dans l'État du Jharkhand, en Inde, près de sa frontière avec le Bangladesh. Rien que dans cet État et celui du Bihar, près de 22 000 enfants travaillent dans les mines. On y apprend que les ouvriers ne gagnent en moyenne que de 20 à 30 roupies par jour, ce qui correspond à un salaire de 39 à 58 cents en dollars canadiens.''


Comment savoir si un cosmétique/savon/bombe de bain sont fabriqués avec du mica naturel ou synthétique? Pour savoir si le mica de vos cosmétiques est synthétique ou naturel, consultez les informations suivantes sur vos étiquettes:

Le mica naturel sera répertorié comme ''Mica'', ''Potassium Aluminium Silicate'' ou ''CI 77019'' sur la liste quantitative des ingrédients, tandis que le mica synthétique sera répertorié comme ''Synthétique Mica'' ou ''Synthetic Fluorphlogopopite''. Et c'est encore mieux s'il y a la mention ''Plastic-free'' ou ''biodégradable''.

Ainsi vous savez maintenant comment briller le coeur léger pour les enfants et pour les océans!

Références:

Lush and mica

Discover Bioglitters PURE

Greenpeace:

https://news.nationalgeographic.com/2017/11/glitter-plastics-ocean-pollution-environment-spd/

http://www.greenpeace.org/canada/en/blog/Blogentry/canada-bans-microbeads-another-step-to-tackle/blog/58000/